Traversée de Charlevoix, Québec – 2012

La Traversée de Charlevoix s’étend sur 105 kilomètres dans l’arrière-pays de la région de Charlevoix dans la province de Québec. Le sentier traverse deux parcs nationaux et offre des points de vue unique sur Charlevoix. Dépendamment de la saison le sentier peut être complété à pied, à ski ou en vélo de montagne. Des chalets et des refuges (réservation requise) sont disponibles le long du sentier. Le sentier et les infrastructures sont entretenues par un organisme sans but lucratif, qui offre également des dépôts de nourriture à certains chalets/refuges ainsi que le déplacement de véhicules aux extrémités du sentier.

Longueur du sentier 105 km (65 miles)
Date Février 2012
Durée 6.5 days

Pour une randonnée hivernale comme celle que nous avons fait des skis adaptés au hors-piste équipés de peaux d'ascension ou demi-peaux sont recommandés. En hiver, le niveau de difficulté du sentier varie beaucoup en fonction des conditions de neige et du nombre de skieurs qui ont parcouru le sentier avant vous depuis la dernière chute de neige. Les skieurs doivent être prêts et équipés pour des conditions de tempête et/ou de froid extrême. Le sentier est par endroit escarpé, étroit, ou comporte des obstacles qui sont difficiles à contourner en ski. L'album photo ci-dessous devrait vous donner une bonne idée de ce à quoi ressemble une randonnée sur ce sentier en hiver dans de belles conditions. Pour les randonneurs qui désirent compléter le sentier durant la saison estivale, le tout devrait être relativement aisé et peut être complété en moins de temps. Les randonneurs qui y sont présents durant la saison de la chasse doivent porter des vêtements à haute visibilité.

2 thoughts on “Traversée de Charlevoix, Québec – 2012

  • 21 juillet 2017 at 11:00
    Permalink

    Je viens de terminer la Traversée en randonnée pédestre! Quel beau sentier. Peu de points vue, très sauvages mais un beau dépassement de soi. L’hiver en ski ça doit être encore plus trippant (et avec moins de moustiques)!

    Reply
    • 15 août 2017 at 9:31
      Permalink

      Ah super, j’aimerais le faire l’été aussi. Définitivement moins de moustiques l’hiver! 😉

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *